OM 2-0 Sochaux : Maoulida qualifie l'OM

  •    
  •    
  • om facebook

Après une élimination en UEFA et un bon parcours qui ne donnera comme bons souvenirs que certains matchs héroiques en coupe Intertoto et une victoire contre le champion en titre, il fallait rebondir.L'Olympique de Marseille sort pourtant d'un match nul en championnat qui n'a pas de nul que le seul point glané. Avant de devoir prouver que le club est prêt pour ce sprint final en championnat, il reste à bien négocier ce tour de Coupe de France contre Sochaux. La fin de saison approche, ce n'est pas pour autant une raison pour se relacher. Passer un tour de plus contre les Doubistes est à la portée des Olympiens et pour le supporter Marseillais, à domicile, la victoire semble obligatoire.


Le match :
Jean Fernandez a choisi un 4-3-3 cet après-midi. La composition est sans surprise si l'on s'en tient à la forme du moment. Abdoulaye Meité n'est pas retenu tout comme José Delfim et André Luis. Fabien Barthez est toujours suspendu.

Les Marseillais ont donné le coup d'envoi et sont rapidement mis à mal par les Sochaliens. Ilan et Menez presse bien la défense phocéenne sans pour autant l'inquiéter.

3e minute : Dagano, lancé en profondeur, se décale sur la gauche et frappe au but, mais son tir est dévié en corner.

Les 15 premières minutes ne resteront pas dans l'histoire de la coupe de France. Il ne s'est pratiquement rien passé, Cédric Carrasso et Teddy Richert n'ont pas encore touché le ballon.

19e minute : Ilan tire un coup franc à ras de terre à la limite de la surface, Carrasso, masqué, se détend mais relâche le ballon. Pagis le supplée et écarte le danger.

Les Marseillais commencent enfin à jouer au football, et commence à rester dans la surface sochalienne. Mais Ribéry et Maoulida ne sont pas assez incisifs pour mettre en valeur Pagis.

29e minute : La première bonne occasion olympienne ! Taye Taiwo monte sur son coté gauche et adresse un centre vicieux dans la surface, Pagis, trop court, manque la balle mais c'est détourné en corner.

Il ne se passe vraiment rien dans cette première mi-temps, devenue plus équilibrée, une occasion par-ci, une frappe pour Sam le gabian par là, rien de bien folichon.

45e minute : Mezague crochète deux adversaires puis décoche une belle frappe à l'entrée de la surface. Carrasso, encore incertain, détourne en corner après une mauvaise prise de balle.

C'est la pause, quelle première période terne !

C'est reparti sur les chapeaux de roue, Taiwo adresse une transversale à Pagis qui remet très intelligemment sur Lamouchi. L'ancien Parmesan n'arrive pas à frapper au but. (47e minute)

57e minute : Romain Pitau tente sa chance de 30 mètres mais c'est largement à coté. Cette action symbolise bien le match pour le moment, imprécisions et maladresses sont au menus ce soir.

Pour la troisième fois du match, Carrasso paraît bien fébrile. Cette fois-ci en jugeant mal un coup franc fort heureusement sans danger. Pour remplacer Fabien Barthez, meilleur gardien national de tous les temps, il faudra que l'espoir phocéen hausse largement son niveau.

62e minute : Corner de Ribéry, Civelli, au premier poteau, décroise sa frappe, Richert est battu mais c'est sauvé sur la ligne de but par la défense doubiste. C'était la plus belle action jusqu'à présent.

Les Marseillais ont enfin l'emprise sur le jeu...après 60 minutes. On commence à sentir la différence de niveau entre les deux équipes.

67e minute : Nasri tente sa chance de 25 mètres, ça passe juste au dessus.
69e minute : Pagis, à son tour, oblige Richert à se détendre.
71e minute : Corner de Ribéry, Civelli reprend de la tête au premier poteau. Ça passe juste à coté.

Les hommes de Jean Fernandez font le siège de la surface adverse, il ne manque plus qu'un but pour venir concrétiser les offensives olympiennes.

76e minute : Après une remise de Ribéry, Cana tente sa chance à l'entrée de la surface. Sur la trajectoire, Maoulida smashe le ballon de la poitrine, Richert ne peut rien faire. C'est l'ouverture du score. [Marseille 1 - Sochaux 0]
Ce but vient récompenser 20 dernières minutes à sens unique.

84e minute : Festival de Pagistral et Maouligol ! Pagis délivre une superbe passe en profondeur à Maoulida qui élimine Richert et marque dans le but vide. [Marseille 2 - Sochaux 0]

Les Phocéens sont seuls sur le terrain, les hommes de Dominique Bijotat ont complètement abdiqués.

86e minute : Pagis, lancé par Taiwo, se présente seul face à Richert et tire au but. L'excellent portier sochalien s'oppose bien et détourne le ballon.


Conclusion :
L'OM se qualifie pour la première fois depuis dix ans pour les quarts de finale de la coupe de France au terme d'un match en deux temps. 60 premières minutes très ternes et une dernière demie heure totalement à l'avantage des locaux ponctuée par deux buts de Toifilou Maoulida. Le prochain tour nous réservera sans aucun doute le Paris St Germain au Parc des Princes. Aux Phocéens d'être prêt à relever ce défi. La route pour le stade de France n'est plus très longue mais encore sinueuse. Tout est possible.

par Lekos le mercredi 22 mars 2006 à 19h57
OM 2-0 Sochaux : l'OM en quart de finale !
OM - Le Mans : Barthez finalement absent !

Toifilou Maoulida : son actualité