PSG 0-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Marseillais ont donc bien défendu et ce point à l'extérieur face au quadruple champion de France en titre, vu les prestations depuis le début de la saison, est donc une très belle opération pour Garcia et ses hommes.

Pour une fois, la semaine précédant une rencontre contre le PSG n'a pas été marquée par le match mais par les changements dans la direction marseillaise : comme prévu, dès lundi, Frank McCourt est devenu le patron de l'OM et a déjà mis en place certains de ses hommes, notamment un nouvel entraineur, Rudi Garcia, présent à l'entrainement dès vendredi.
William Vainqueur a rejoint Abou Diaby, Rémy Cabella et Romain Alessandrini sur la liste des absents. Pour sa première composition, Rudi Garcia aligne Yohann Pelé dans le but, une défense à cinq avec Hiroki Sakai à droite, Henri Bedimo à gauche, Rod Fanni, Rolando et Doria dans l'axe ; Lassana Diarra, André-Frank Zambo-Anguissa et Florian Thauvin sont les milieux de terrain alors que Clinton Njie et Bafétimbi Gomis (le nouveau capitaine) sont les deux attaquants.
Les remplaçants sont Brice Samba, Doria, Karim Rekik, Tomas Hubocan, Zinedine Machach, Maxime Lopez, Bouna Sarr et Aaron Leya Iseka. Saif-Eddine Khaoui n'est pas sur la feuille de match.

Dans un dispositif tout nouveau pour les Olympiens, la première mi-temps est à sens unique avec des Marseillais qui n'ont pas le ballon mais concèdent peu d'occasions dangereuses.
La seconde mi-temps est moins outrageusement dominée par les Parisiens et les joueurs de Garcia arrivent à arracher un match nul même s'ils n'ont pas marqué (une première à l'extérieur en championnat depuis un an et demi) car ils n'ont pas fait le moindre tir cadré ou non (une première en Ligue 1 depuis 10 ans).

L'homme du match

Rolando (7) : le Portugais a été le grand bénéficiaire de l'arrivée de Garcia car il n'avait joué qu'une fin de match depuis le début de saison et a été titularisé. Auteur de bonnes interceptions et interventions, il aurait tout de même pu concéder un penalty juste avant le repos sur une intervention limite sur Cavani. Il a continué sa belle prestation en seconde période et n'a pas montré de problème physique malgré son manque de rythme.

Les autres joueurs

Yohann Pelé (6.5) : si ce n'est un ballon relâché sans conséquence sur un tir facile, il a bien stoppé plusieurs frappes. Il a aussi été sauvé par l'incroyable loupé de Cavani devant le but vide dans le dernier quart d'heure. Il a terminé par une belle sortie à l'angle de la surface devançant Jesé.
Hiroki Sakai (5) : un match appliqué pour l'arrière droit malgré parfois un manque de justesse technique.
Henri Bedimo (5) : lui aussi a fait une prestation convenable en étant peu offensif. Il n'a été battu par une accélération d'Aurier qu'une fois avant de sortir dans les arrêts de jeu car, vraisemblablement, il était le plus loin de la zone des changements afin de gagner du temps.
Karim Rekik (non noté) : entré dans les arrêts de jeu à la place et au poste de Bedimo, il a commencé par une faute sur Aurier donnant un bon coup-franc aux Parisiens puis a fait un bon retour pour contrer Matuidi, très bien placé dans la surface.
Rod Fanni (6.5) : le stoppeur droit a très bien maîtrisé Di Maria pour un nouveau match solide de la part de l'ancien international.
Doria (6) : le stoppeur gauche a été souvent dans la zone de Lucas. Si ce n'est une grosse erreur de marquage sur un coup-franc où il a laissé Cavani tout seul, il a assez bien tenu son poste.
Lassana Diarra (6) : malgré la perte du brassard, il a été présent avec de l'activité et a fait du bien quand il avait le ballon.
André-Frank Zambo-Anguissa (4.5) : il a évolué milieu droit et a effectué quelques passes ratées en première mi-temps. Il a aussi manqué de justesse sur certains moments importants comme le marquage raté de Cavani sur un coup-franc et il n'a pas suivi Matuidi sur un appel dans la surface ce qui a donné une fantastique opportunité aux Parisiens.
Florian Thauvin (4.5) : dans un poste plus défensif qu'à l'habitude dans un rôle de milieu gauche, il a couru et essayé mais sans grande réussite. Avec la sortie de Njie à la mi-temps, il est monté d'un cran, à côté de Gomis. Il a plus apporté que le Camerounais mais a manqué de précision sur les très rares ballons intéressants qu'il a eus.
Clinton Njie (3.5) : si ce n'est une bonne situation mal gérée en fin de première période, il n'a pas touché un ballon pendant les 45 minutes qu'il a jouées.
Zinedine Machach (5.5) : il a pris la place du Camerounais au repos mais a évolué comme milieu gauche, souvent aspiré sur l'aile quand son équipe avait la possession. Offensivement, il a été l'auteur d'un bon débordement mais son centre a été entre Thauvin et Gomis. Néanmoins, on l'a surtout vu coulisser, presser et défendre pour une entrée intéressante.
Bafétimbi Gomis (4) : le nouveau capitaine a couru, essayé de gêner les relances des défenseurs, remis des ballons dos au but mais n'a pas eu la moindre opportunité.

Les Marseillais ont donc bien défendu et ce point à l'extérieur face au quadruple champion de France en titre, vu les prestations depuis le début de la saison, est donc une très belle opération pour Garcia et ses hommes.
Individuellement, Rolando a fait une très bonne rentrée et a beaucoup apporté. Le moins bon Phocéen a été Clinton Njie, transparent.
Avant de recevoir Bordeaux le week-end prochain, il faudra jouer à Clermont en Coupe de la Ligue cette semaine pour confirmer ce bon point.

par Seb le mardi 25 octobre 2016 à 08h43
Mercato : Sakai sur le départ ?
Garcia veut plusieurs systèmes

Rolando : son actualité

1 réaction à cet article
25/10/2016 à 09:31
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Garcia a paré au plus pressé...
Mais que dire du match moyen de QSG ?...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit