OM 1-0 Nice : pour Coach Fernandez

  •    
  •    
  • om facebook

A l'image de l'humiliation subie dimanche dernier face au pitoyable FC Metz, l'Olympique de Marseille piétine en championnat. Son président Pape Diouf parle déjà de saison de transition et du futur recrutement d'été pour renforcer un groupe qui en a bien besoin. Seul rayon de soleil, cette Coupe Uefa, où le club Phocéen grâce à sa culture européenne semble capable de s'y sublimer à chaque match. Trois jours après une opposition face aux Anglais qui a laissé des traces (un match transcendant dira Habib Beye), le club Phocéen devra passer outre la fatigue pour prendre les trois points et se relancer dans la médiocre Ligue 1.
L'adversaire du jour, l'OGC Nice, en forme actuellement et qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue (tout le monde s'en branlant de cette coupe il faut donc le rappeler), va tenter de ramener au moins un point dans un stade où il est maudit (onze défaites d'affilée).

Le match :

L'Olympique de Marseille, qui récupère Mickaël Pagis et Toifilou Maoulida, aligne une défense à 4 ce soir face à une formation Niçoise amputée d'éléments clés tels que Florent Balmont, Cyril Rool ou Rod Fanni. Avec le seul Cana ayant un profil défensif au milieu, la formation Phocéenne devrait afficher un visage offensif ce soir.

7ème minute: Bellion profite d'une erreur de Meïté pour partir seul au but et tenter un crochet sur le Divin Chauve. Le ballon file heureusement en six mètres.

Pendant ses dix premières minutes l'OM n'arrive pas à se monter dangereux. Les deux équipes ne refusent néanmoins pas le jeu. La vivacité de Bellion et Kone semble poser problème aux défenseurs Olympiens.

14ème minute : Superbe Ribéry qui rentre comme dans du beurre dans la défense Niçoise, il centre pour Niang qui frappe droit sur Grégorini .Ce dernier dévie en corner.

Sur le corner qui suit, Pagis place une tête de peu au dessus. Les Olympiens se montrent pour la première fois du match très dangereux.

18ème minute: Une nouvelle fois Ribéry fait preuve d'une grande classe. Il transperce deux défenseurs, remet en retrait à Niang mais ce dernier fait preuve d'une maladresse lamentable devant les buts encore une fois.

Ribéry est en feu ce soir. Il est l'élément déclencheur de toutes les attaques Marseillaises. Vraiment dommage que Mamadou Niang fasse preuve d'une inefficacité terrible.

31ème minute : Kone profite d'un caviar d'Ederson et file droit au but en ayant échappé au marquage d'une défense Marseillaise aux abois. Il frappe à côté. Barthez, sorti rapidement à son encontre, a sans aucun doute déstabilisé le remuant attaquant Ivoirien.

Chaque formation a les occasions pour ouvrir le score. C'est un match très ouvert. En tout les cas l'OM n'affiche pas une supériorité pour le moment.

39ème minute: Frappe de Kone détournée par Meïté en corner. Une nouvelle fois la vivacité de l'attaquant des Eléphants contraste avec la lenteur de la défense Olympienne.

C'est la mi-temps. Avec un attaquant d'un autre niveau que Niang l'OM pourrait mener au score. Néanmoins cela aurait été dur pour une formation Niçoise qui n'a pas subi et dont l'attaquant Baky Kone prend régulièrement de vitesse la défense Phocéenne. Avec le seul Lorik Cana à la récupération l'Olympique de Marseille affiche un certain déséquilibre au milieu.

Wilson Oruma remplace Mamadou Niang. Inutile de préciser que la sortie de l'attaquant Sénégalais est méritée.

47ème minute : Coup franc surpuissant de Taye Taiwo qui passe juste au dessus des buts Niçois.

48ème minute : Superbe action Marseillaise. A l'origine Oruma qui passe en profondeur à Maoulida, ce dernier centre en retrait à Pagis qui frappe mais le portier Niçois s'interpose brillamment.

L'Olympique de Marseille rentre fort dans cette seconde mi-temps.

Laurent Paganelli fait l'éloge de Franck Ribéry. Selon l'ancien Stéphanois le virevoltant attaquant Marseillais mérite une sélection en équipe de France. Cela saute aux yeux. Raymond si tu nous lis.....

A l'heure de jeu l'OM semble avoir prit les choses en main. Cana impose sa loi au milieu. Néanmoins mis à part 3-4 minutes de folie les occasions ne se font pas légion.

64ème minute: Arbitrage scandaleux. L'arbitre oublie un penalty évident pour une faute sur Maoulida.

66ème minute: But pour l'OM. Maoulida bénéficie d'une passe de Pagis avec à l'origine un superbe travail de Ribéry. Toifilou met le ballon hors de portée de Gregorini, et dédicace sa première réalisation Olympienne en L1 à Jeannot Fernandez.

Pour l'OM ce but vient concrétiser une domination évidente en seconde mi-temps.
La formation Phocéenne est transfigurée. Un joueur sort du lot, c'est le phénoménal Ribéry.

82ème minute: Coup franc bien placé pour Nice. Nasri dégage le ballon.

Depuis le but Marseillais il n'y a pas d'occasions à se mettre sous la dent.L'om maîtrise la partie à défaut de faire le break

91ème minute: Carton rouge pour Deruda.Le jeune milieu de terrain, pour sa première apparition dans l'élite a été l'auteur d'un tacle très dur.Le carton rouge n'est pas illogique.

C'est la fin du match.

Conclusion:
Avec ce succès l'Olympique de Marseille remonte à la 5ème place au classement. Après une première mi-temps équilibrée, les Phocéens ont passé la vitesse supérieure et ont mérité leur victoire. Ribéry a été l'auteur d'un match de grande classe. Les Marseillais préparent au mieux un classico qui sent déjà la poudre.

par fabous le dimanche 26 février 2006 à 23h36
OM 1-0 Nice (score final)
Cana suspendu contre St Etienne ?

Franck Ribéry : son actualité