OM 4-0 Le Havre: une division d'écart

  •    
  •    
  • om facebook

Djibril Cissé, Maxi Lopez, Patrick Kluivert et Diego Tristan, tels sont les noms annoncés par José Anigo afin de renforcer, lors du mercato d'hiver, un secteur offensif bien pâle. A la vue de cette liste on pouvait enfin espérer applaudir un attaquant de calibre international. Mais José Anigo a encore trop parlé. Le Directeur sportif a recruté Toifilou Maoulida et s'apprête à engager le Strasbourgeois Mickael Pagis. Bien loin des espérances... Souhaitons leur néanmoins de réussir sous leurs nouvelles couleurs De son côté, l'actionnaire principal ne fait rien malgré sa " passion pour l'OM "... comme d'habitude. Pendant ce temps, Jean Fernandez doit se torturer les méninges pour mettre sur pied une équipe convenable. Il ne pourra donc pas compter sur Cissé ni sur les joueurs africains partis à la CAN mais sur Gimenez accompagné par Maoulida. Fort heureusement, ce soir, les coéquipiers de Cédric Carrasso n'affrontent que le 15e de ligue 2, le club doyen, Le Havre qui reste sur une lourde défaite en championnat. Autrement dit, la qualification est indispensable.

Le match :

Jean Fernandez doit donc se passer d'Habib Beye, de Mamadou Niang et de Taye Taiwo partis pour la CAN, Wilson Oruma est là. Les deux recrues, Toifilou Maoulida et Jérôme Bonnissel, débutent le match. Les hommes d'expérience, Sabri Lamouchi et Frédéric Déhu, sont au repos tandis que Fabien Barthez est blessé. Coté du club doyen, attention au vieux briscard Jean Michel Lesage et au meilleur buteur de Ligue 2 Kandia Traoré.

Les 5 premières minutes ne nous offrent aucune occasion réellement intéressante.

7e minute : Wilson Oruma perfore la défense sur le coté droit, puis pique son ballon juste devant le gardien de but, c'est sauvé sur la ligne par la défense.

Les Marseillais ont pris la direction des opérations mais c'est bien peu pour le moment pour inquiéter la défense adverse. Les Havrais opèrent en contre et se trouve quelques fois en bonne position, Cédric Carrasso doit s'employer.

15 minute : Ribéry lance Maoulida en profondeur, efface le gardien, et marque. L'assistant signale un hors jeu, c'est plus que limite puisque la nouvelle recrue marseillaise n'était pas en position illicite.

Le match est assez équilibré, les Havrais jouent libérés, Jean Michel Lesage et Kandia Traoré arrivent à bien se trouver.

25e minute : Ribéry se joue d'un défenseur sur le coté gauche et sert Maoulida qui reprend de la tête. Le gardien du HAC contrôle le ballon sans problème.

30e minute : Traoré est lancé en profondeur, après une série de une deux, et frappe au but. Carrasso détourne du pied en corner.

33e minute : Lorik Cana tente sa chance de 30 mètres mais ça passe de justesse à coté.

36e minute : Toifilou Maoulida récupère un bon ballon d'André Luis, élimine un défenseur et frappe dans un angle fermé, le gardien détourne.

Les Marseillais commencent vraiment à être supérieurs aux Havrais, cela se ressent sur le terrain. Toifilou Maoulida dispute une rencontre intéressante, à l'inverse de Christian Gimenez.

C'est la mi-temps, les Olympiens n'ont pas véritablement forcé leur talent, à l'image d'un Wilson Oruma encore une fois bien irrégulier. Il aurait même pu partir en stage avec sa sélection que ça n'aurait rien changé.
José Delfim remplace Christian Gimenez, transparent.

Les Phocéens repartent sur d'autres bases en ce début de seconde période. L'envie de marquer est réelle.

53e minute : Toifilou Maoulida, en position de neuf et demi, effectue une passe en profondeur à destination de Franck Ribéry, l'international espoir frappe au dessus.

55e minute : Le coup franc de Nasri est repoussé par la défense, Bonnissel reprend le ballon et adresse une longue passe lobée, Maoulida est à la réception et affronte victorieusement en un contre un Blondel. [Marseille 1 - Le Havre 0]
L'ancien messin marque son premier but sous ses nouvelles couleurs. Les deux recrues sont mettent en évidence dès leur premier match, espérons que leur avenir soit radieux.

58e minute : Oruma contre le ballon d'un défenseur havrais, Maoulida le récupère et essaie de se mettre en position de frappe, le ballon n'est pas perdu pour tout le monde puisque le Nigérian contrôle puis trompe Blondel du gauche. [Marseille 2 - Le Havre 0]

63e minute : Maoulida se présente seul face à Blondel qui le fauche en pleine vitesse, penalty sifflé par l'excellent Monsieur Auriac. Ribéry se charge de marquer le but d'une belle balle piquée [Marseille 3 - Le Havre 0]

Les carottes sont cuites !!! Les Marseillais sont revenus des vestiaires avec de meilleures dispositions, et ont marqué 3 buts quasiment coup sur coup notamment grâce à la bonne influence de Maoulida ou Ribéry.

73e minute : Exploit personnel de Jean Michel Lesage, qui passe la défense en revue et décoche une belle frappe qui vient s'écraser sur le poteau de Cédric Carrasso.

Toifilou Maoulida est remplacé par Mam N'diaye, et reçoit une salve d'applaudissements mérités.

79e minute : Ribéry, dans la surface, pique son ballon, et à l'aide d'une déviation, trompe le gardien. [Marseille 4 - Le Havre 0]

Conclusion :
Apres une première mi-temps très triste causée par un niveau de jeu indigeste et par de bons Havrais, les Marseillais se sont bien repris par la suite et gagne logiquement ce match. Les deux équipes ne jouent pas dans les mêmes catégories et cela s'est vu en seconde mi-temps. Les hommes de Jean Fernandez sont donc qualifiés pour les 16e de finale et devraient logiquement affronter le Paris St Germain si l'on s'en tient aux dernières saisons...

par Lekos le dimanche 08 janvier 2006 à 21h42
OM 2-2 Craiova
Si c'est pas Djibril, c'est Pagis...

Franck Ribéry : son actualité