OM 1-1 Lens : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Pour le premier match de l'année les Olympiens reçoivent les dauphins de l'OL, le Racing Club de Lens, qui n'a qu'un point de plus que l'OM au classement.
Jean Fernandez doit se passer de Lorik Cana qui est suspendu. Il n'a pas retenu Abdoulaye Meité, Koji Nakata, Andrès Mendoza (qui pourraient partir au Mercato), Koke (qui se remet de blessure et qui pourrait aussi quitter le club) ainsi que les habituels Alain Cantareil, Leyti N'Diaye (qui devrait être prêté à Créteil) et Karim Dahou.
L'entraîneur phocéen aligne un 4-2-3-1 maintenant assez classique au Vélodrome avec le capitaine Fabien Barthez dans le but, Habib Beye, Frédéric Déhu, Bostjan Cesar et Taye Taiwo (de droite à gauche) en défense, José Delfim et Sabri Lamouchi sont les milieux de terrain défensifs axiaux, Franck Ribery, Samir Nasri (sur les ailes) et Wilson Oruma (dans l'axe) évoluent derrière Mamadou Niang.
On retrouve Cédric Carrasso, Demetrius Ferreira, Andre Luis, Christian Gimenez et Fabrice Begeorgi sur le banc de touche. Yannick Quesnel est le 17ème homme et n'est donc pas sur la feuille de match.

Beye ouvre rapidement le score sur un corner de Nasri repris de volée par le défenseur sénégalais. Les Lensois prennent possession du ballon mais ne sont pas dangereux. Oruma a une incroyable occasion de doubler la mise mais il bute sur Itandje à la demi-heure de jeu. Le gardien nordiste se fait expulser en toute fin de première mi-temps après un geste d'antijeu et une provocation suivie d'une bagarre avec Ribery.
Malgré la supériorité numérique, les Olympiens reculent en seconde mi-temps et subissent même si les Sang et Or ne sont dangereux qu'à une reprise (sur un corner repris par Diarra puis Hilton) mais c'est suffisant pour égaliser. Niang a la seule balle de match phocéenne en fin de rencontre mais il ne cadre pas son tir.

Fabien Barthez (5) : Malgré une gêne à la cuisse, il a tenu sa place et n'a rien eu à faire de difficile. Il a stoppé quelques frappes lointaines sans grande difficulté et a du s'incliner après un corner où sa défense l'a délaissé.
Habib Beye (6) : La latéral droit de l'OM, avant de partir à la CAN, a commencé par un beau but (une reprise de volée au premier poteau sur un corner de Nasri) qui est seulement son 2ème sous le maillot blanc pour son 99ème match. Par la suite, il a surtout défendu sans être trop inquiété par Cousin qui s'est souvent retrouvé dans sa zone.
Taye Taiwo (5) : L'arrière gauche nigérian a du rester vigilant car Demont est souvent monté dans le dos de Ribery pour faire surnombre (en plus de Thomert puis Jemaa). Il s'est bien acquitté de son rôle défensif et a peu apporté offensivement (un bon centre pour Niang à mettre à son actif). Il devrait partir à la CAN rapidement mais devrait être présent pour le match contre l'OL dans une semaine.
Frédéric Déhu (5.5) : Stoppeur droit et patron de la défense, il a très bien tenu la baraque face à une équipe nordiste très offensive (même à 10). A tel point que les Marseillais n'ont quasiment jamais été mis en danger. Il a seulement fait une erreur en fin de match (perte de balle bête) qui a obligé Cesar à faire une grosse faute.
Bostjan Cesar (5) : Le stoppeur gauche n'a aussi pas tremblé face à Frau même s'il a souffert face à la vitesse de l'ex-Lyonnais. Il n'a quasiment jamais été mis hors de position et a donc fait une prestation correcte.
José Delfim (4.5) : Il a bénéficié de la suspension de Cana pour avoir une place dans le 11 de départ et a été trop peu présent. En effet, l'OM, malgré une supériorité numérique pendant 45 minutes, n'a quasiment pas eu le ballon faute à une récupération trop faible. Il a tout de même placé deux balles frappes (une par mi-temps).
Sabri Lamouchi (4.5) : L'Interiste a mal débuté l'année avec un match sans la moindre présence ni influence sur le jeu. C'est sans aucun doute un de ses moins bons matches de la saison. Il a été remplacé après l'égalisation nordiste par un attaquant pour essayer de reprendre l'avantage.
Christian Gimenez (non noté) : L'Argentin a joué une dizaine de minute mais les Olympiens n'ont pas eu le ballon et donc pas d'occasion en fin de rencontre. On ne l'a donc pas vu. Par contre, avec le départ de Niang pour la CAN, on va sûrement beaucoup plus le voir dans les semaines qui arrivent, ce qui fait craindre le pire pour l'attaque phocéenne.
Wilson Oruma (4.5) : Le milieu de terrain nigérian a évolué milieu offensif dans l'axe ce qui lui a permis de faire beaucoup de percées balle au pied (surtout en première période) mais il a toujours fait le mauvais choix dans le dernier geste (ne jouant pas assez collectivement). Il a aussi eu une incroyable occasion de faire le break peu avant la demi-heure de jeu mais il a fait briller Itandje lors d'un duel qui semblait largement à sa portée. Il a reculé après le repos et a été nettement moins présent, à l'image de son équipe. Ce frileux repositionnement tactique semble avoir été la principale cause du recul des Marseillais sur le terrain. Il a bénéficié d'une faveur du staff des Super Eagles et ne devrait partir à la CAN que dans une semaine après le match à Lyon.
Samir Nasri (4.5) : Il a évolué milieu droit et a peu permuté avec Ribery. Il a commencé par donner le but à Beye sur un corner puis a été peu présent dans le jeu. On l'a aperçu de temps à autre sur quelques tentatives de débordements ou de frappes mais c'est bien trop peu.
Franck Ribery (4.5) : Comme le jeune Marseillais, il a été trop timide et emprunté ce qui a été la cause du petit nombre d'occasion phocéenne. Il s'est aussi bêtement énervé en fin de première mi-temps et aurait pu se faire encore expulser mais il a évité le pire en n'envenimant pas trop les choses avec Itandje.
Mamadou Niang (5) : L'avant-centre marseillais a eu très peu de munitions dans un match où l'OM a essentiellement subi. Comme à son habitude, il s'est débattu au milieu de la défense avec des courses et des appels. Il a quand même eu une balle de match mais, après avoir éliminé son défenseur, il a complètement loupé son tir alors qu'il était très bien placé. Ce qui fait maintenant le plus peur est qu'il va partir à la CAN et que l'attaque phocéenne devrait être d'une rare faiblesse.

Ce résultat est rageant car il y a 2 points de perdu très bêtement à l'issue d'une rencontre que les Olympiens avaient facilement en main et auraient du gagner avec plus de sérieux.
Individuellement, on a vu des prestations très homogènes avec un petit plus à Habib Beye pour son beau but et un petit moins pour Wilson Oruma qui a loupé une incroyable balle de match.
Les Marseillais continuent donc leur parcours moyen (ils conservent la 7ème place pas trop loin du podium) et espérons que les semaines qui arrivent (CAN oblige) ne soient pas trop mauvaises et ne voient pas l'OM glisser dans le ventre mou du championnat comme c'était prévisible depuis longtemps vu la qualité médiocre de l'effectif.
Avant de penser à ne pas être trop ridicule à Lyon dans une semaine, il faudra éliminer Le Havre, un mal classé de L2, dimanche en Coupe de France et ne pas renouveler l' " exploit " de la saison passée face à Angers (au même stade de la compétition face à un adversaire du même acabit).

par seb le jeudi 05 janvier 2006 à 23h11
OM 2-2 Craiova
Jérôme Bonnissel pour 6 mois à l'OM

Wilson Oruma : son actualité