OM 1-1 LOSC: club de renom cherche grand attaquant

  •    
  •    
  • om facebook

Après une période d'extase, l'Olympique de Marseille vient d'enregistrer sa deuxième défaite consécutive contre Bordeaux après celle enregistrée face à St Etienne. La cause principale a été clairement identifiée : une attaque de branquignoles. Le LOSC reste sur une belle performance face à Manchester United (excusez du peu) et à St Etienne en coupe de la Ligue. " Si on avait perdu en étant mauvais, cela serait plus dramatique. Sur ces deux matches, on est restés cohérents dans le jeu et cela s'est joué à peu de chose " s'exclamait Beye dans la presse. Le résultat sera cependant plus important que la manière ce soir.


Le match:
Gimenez est reconduit dans ses fonctions de serial-mangeur. Assez incompréhensible. Habib Beye, à la faveur de ses bonnes prestations, est aligné en tant qu'arrière droit.

1ère minute: sur un centre de Beye, Christian Gimenez, dos au but, se retourne et frappe du droit à plusieurs mètres des cages
10ème minute: sur une remise de Moussilou, Bodemer décoche une grosse frappe du droit, fort heureusement détournée par André Luis
13ème minute: Franck Ribery met dans le vent un défenseur et offre un caviar à Gimenez qui, à 2 mètres des buts de Sylva, met un tir de vieille du gauche (enfin ... du genou gauche)
20ème minute: corner de Taye Taiwo au 2ème poteau, Gimenez arme son tir mais voit le ballon passer entre ses jambes

Quelle classe ce Ribery ! Grâce à lui, on en vient à regretter Kenneth Brylle ! Franck Ribery est assez incroyable comme à son habitude. Très rapide, altruiste quand il le faut, l'ex-pensionnaire du Galatasaray voltige au dessus de cette pénombre de joueurs besogneux. Un vrai régal !

1-0: ouverture de Ribery, déviée par la tête d'André Luis pour Sergio Koke qui amortit le ballon de la poitrine puis enchaîne par une reprise du droit pour trouer le portier du LOSC (29ème minute)

31ème minute: sortie ratée de Fabien Barthez qui relâche le ballon et tacle irrégulièrement Tafforeau; l'arbitre ne siffle pas

Canal+ insiste en tente de lancer une petite cabale après l'épisode Kalou.

36ème minute: superbe frappe puissante de l'extérieur d'Acimovic que Fabien Barthez ne peut que repousser
39ème minute: coup-franc enroulé de Taiwo pour la tête de Cana non cadrée
40ème minute: Ribery ouvre lumineusement pour mamie Gimenez qui, à la faveur d'une accélération d'unijambiste, frappe le ballon dans l'estomac de Sylva
44ème minute: Wilson Oruma s'infiltre dans la défense sur le côté gauche et décoche une frappe soudaine sur laquelle Sylva se détend
49ème minute: Moussilou met dans le vent 2 défenseurs adverses et décoche une bonne frappe qui frôle le poteau du portier phocéen

1-1: Moussilou décale Acimovic qui fixe un défenseur et troue Barthez (50ème minute)

Les lillois reviennent dans le match à la faveur d'un début de seconde mi-temps tonitruant. Les marseillais semblent assommés et ne cessent de courir après le ballon.

52ème minute: sur un dégagement de Barthez, Koke résiste à Schmitz avant de voir Sylva avancé et de tenter le lobe qui hélas passe juste à côté
57ème minute: ballon enroulé du gauche d'Asimovic qui frôle le poteau du gardien marseillais

Jean Fernandez remplace le brillant Christian Gimenez par José Delfim pour reprendre la possession du ballon qui nous échappait totalement depuis une dizaine de minutes.

68ème minute: lobe d'Oruma à peine trop fort pour accrocher le cadre
74ème minute: demi-volée de Bodemer qui passe juste au dessus de la transversale

Samir Nasri et Andres Mendoza remplacent Sergio Koke et Taye Taiwo. Choix offensif de Jean Fernandez qui opte pour un ambitieux (au vue de la seconde mi-temps) 4-3-3.

79ème minute: centre en retrait de Bodemer pour le gauche d'Acimovic qui passe à quelques centimètres du poteau de Barthez
80ème minute: tête de Bostjean Cesar au dessus des buts adverse
81ème minute: Acimovic ouvre pour Odemwingie qui seul face à Barthez bute sur l'international français
82ème minute: ouverture de Wilson Oruma pour Mendoza qui, du droit (son mauvais pied) frappe sur Sylva bien sorti
83ème minute: Chalmé décoche une belle frappe du droit, mais Barthez se détend pour un arrêt salvateur


Conclusion:
L'OM évite le pire mais aurait pu espérer mieux si les dirigeants avaient porté plus d'attention à leur recrutement en attaque. Il apparaît évident que dans ce secteur le mercato a été un total fiasco. Au lieu de recruter 3 attaquants, il aurait été certainement plus judicieux d'en recruter un seul (mais de gros calibre celui-là). Et si l'OM n'a pas les finances, le président Dreyfus n'a qu'aller se faire une patrouille ... Lui ou un autre, on s'en fout !

par TontonFlingueur le samedi 29 octobre 2005 à 19h48
OM 2-2 Craiova
OM 1-1 Lille : revue de stress

Koke : son actualité