OM 2-1 Berne : toutes les victoires mènent à Rome

  •    
  •    
  • om facebook

Si la coupe à Toto n'a jamais enthousiasmé les foules, il semble que le parcours olympien puisse être assez prometteur pour que M6 s'engage à passer en prime time tous les matches de l'épopée européenne des phocéens. Succès garanti pour la chaîne. Recevoir les Young Boys de Berne n'a rien de bien glorieux mais en cette époque de disette, on est en droit de s'enflammer pour peu ! Enregistrant la rentrée de Franck Ribery dont les débuts sous le maillot marseillais sont plus que prometteurs, les hommes de Jean Fernandez devront bétonner la défense (point faible de l'équipe jusqu'à présent) et développer le jeu séduisant qu'ils produisirent en 1ère mi-temps du match aller. Une victoire ce soir nous conduirait à Rome en demi-finale. De quoi ravir les plus sceptiques.


Le match:
Le stade Vélodrome n'est pas totalement plein pour cette affiche. Habib Beye, convalescent, est sur le banc, Sabri Lamouchi et Andres Mendoza dans les tribunes. Les deux meilleurs joueurs de Berne (Yakin et Neri) sont blessés.

Dès les premières minutes, on peut observer l'explosivité des nouvelles recrues (Oruma, Niang et Ribery) et une bonne circulation de balle. Les suisses procèdent en contre avec en particulier De Napoli et Raimondi.

3ème minute: coup franc de 30 mètres de captain Déhu qui passe largement au dessus des buts
8ème minute: frappe de 15 mètres que Carrasso repousse sur un suisse qui ouvre son plat du pied et bute encore sur un excellent gardien Olympien

Enorme opportunité pour les Young Boys ! Et comme au match aller, un très bon Cédric Carrasso !

11ème minute: feinte de frappe de Franck Ribery qui met dans le vent un défenseur puis enchaîne une bonne frappe sur laquelle le gardien suisse doit se coucher
15ème minute: centre en retrait de Raimondi pour De Napoli qui rate totalement sa frappe
18ème minute: infiltration de Mamadou Niang côté gauche qui fixe deux joueurs et donne un bon ballon à Luyindula dont le contrôle orienté rapidement exécuté ne suffit pas à tromper la vigilance des défenseurs suisses

Oruma très précieux dans ses accélérations et son orientations du jeu notamment vers Koke. L'espagnol éprouve de grosses difficultés sur son côté droit face à son escort boy. Dommage car les décalages côté droit pourraient bien être l'arme fatale des joueurs de Fernandez.

27ème minute: coup franc de Taye Taiwo détourné in extremis par Portillo alors que le ballon semblait aller dans les buts suisses
30ème minute: coup franc de 40 mètres de Laurent Batlles que Wölfli doit sortir de sa toile d'araignée
39ème minute: flottement dans la défense marseillaise dont ne profite pas non lus Tiago qui frappe largement à côté des buts

0-1: Coup franc contré par le mur mais ballon orienté vers Raimondi qui se place sur son gauche et déclenche une frappe imparable dans le petit filet de Carasso (43ème minute)

Le côté droit de la défense marseillaise est transformé en boulevard helvète. Demetrius Ferreira est totalement à côté de la plaque défensivement. Sur le plan offensif, malgré la présence de milieux latéraux (Ribery et Koke), les attaques marseillaises se font plein axe là même où le plus grand nombre de défenseurs est présent. Sans doute l'incapacité de Koke de faire la différence sur son côté y est-elle pour quelque chose ! Samir Nasri s'échauffe en tout cas déjà.

Bingo ! Koke est remplacé à la mi-temps par le très prometteur jeune olympien.

47ème minute: Peguy Luyindula lance en profondeur pour Niang qui se présente devant le gardien mais dont le tir ne trompe pas ce bon Marco Wölfli
58ème minute: Nasri fixe son défenseur et décoche une bonne frappe sur laquelle se couche le gardien helvète

Les marseillais sont plus présents physiquement et plus lucides tactiquement en ce début de deuxième mi-temps. Franck Ribery perfore à l'envi son aile droite. Mamadou Niang propose de bons appels dans le dos des défenseurs suisses.

60ème minute: frappe écrasée de Laurent Batlles de 25 mètres captée sans difficultés par le gardien
62ème minute: reprise de volée lointaine d'un Young Boys qui atterrit dans les bras du jeune goal marseillais
64ème minute: Aziawonou balance un pointu de chez pointu qui manque de prendre par défaut Cédric Carrasso qui boxe le ballon

1-1: faute Aziawonou sur une accélération de Wilson Oruma. Penalty transformé par Peguy Luyindula d'un beau contre-pied (69ème minute)

Encore des flottements dans la défense marseillaise mais enfin de la profondeur dans les attaques marseillaises avec Wilson Oruma et Mamadou Niang. Grosse impression en tout cas des nouvelles recrues !

80ème minute: Niang se présente seul devant Marco Wölfli, pique son ballon mais le gardien a la lucidité de ne pas se coucher et arrive donc à capter le ballon

2-1: sur son côté gauche, Samir Nasri repique plein axe et décoche une fantastique frappe qui termine dans la lucarne droite de Wölfli. Imparable ! (83ème minute)

87ème minute: superbe frappe de 30 mètres d'Oruma que le gardien sort d'un magnifique plongeon
89ème minute: ouverture de Luyindula pour Niang qui ouvre son pied droit mais bute une nouvelle fois sur le portier suisse
91ème minute: but refusé de Luyindula pour hors-jeu


Conclusion:
Sans avoir été brillants, les marseillais ont eu le mérite de ne pas s'affoler pour revenir au score. La grosse satisfaction est évidemment les nouvelles recrues Franck Ribery, Wilson Oruma et Mamadou Niang (malgré ses occasions ratées). Nasri et Ribery semblent être les deux futurs dépositaires du jeu phocéen mais Oruma l'accélérateur et Batlles le métronome auront aussi leur rôle à jouer. Un résultat encourageant pour un début mais qui devra être confirmé dès le prochain tour. Rendez-vous pris mercredi soir pour se frotter à la Lazio de Rome !

par TontonFlingueur le samedi 23 juillet 2005 à 23h21
OM 2-2 Craiova
OM 2-1 Berne : revue de stress

Samir Nasri : son actualité