Bilan de la saison : les joueurs (2/2)

  •    
  •    
  • om facebook

Les chiffres cités ci-dessous comptabilisent tous les matches officiels (38 en Championnat, 1 en Coupe de France et 1 en Coupe de France). C'est la seconde partie avec les milieux et les attaquants.

Benoît Pedretti est le milieu de terrain qui a le plus joué avec 33 apparitions. Même s'il n'a fait pas une saison exceptionnelle, il est évident qu'il est l'un des plus talentueux de l'effectif et l'un des rares à pouvoir faire basculer une rencontre à lui tout seul (comme à Bastia et Nantes cette saison). Avec des attaquants plus complémentaires et un réel milieu créatif, il aurait pu faire un malheur dès sa première saison en blanc. Il a inscrit 4 buts, donné 2 passes décisives mais a été beaucoup sanctionné (10 cartons jaunes et 1 rouge).
Son compère dans l'axe du milieu de terrain a été beaucoup plus décevant car celui qu'on attendait comme le pit-bull de l'entrejeu a fait beaucoup de fautes (11 cartons jaunes) mais Eduardo Costa n'a pas été très efficace et s'est fait presque toujours dominé par ses adversaires directs. Ses médiocres performances lui ont d'ailleurs valu de ne pas jouer plusieurs matches en fin de saison mais il reste tout de même un des Marseillais le plus présent sur les pelouses cette saison.
Fabrice Fiorèse, dont l'arrivée du PSG juste avant la fin de la période des transferts, a fait d'immenses vagues, a très peu joué (19 matches seulement dont 13 titularisations) faute à des blessures à répétitions et des performances faibles. Il a tout de même inscrit 2 buts mais c'est bien loin de ce qu'on pouvait attendre de lui. De plus, il est toujours pris en grippe par une bonne partie du public.
Mais la plus grande déception de l'effectif reste Bruno Cheyrou qui a encore moins joué (20 matches mais seulement 8 titularisations) et n'a rien montré. C'est une année à vite oublier pour l'ex-Lillois qui peut surtout se mordre les doigts d'avoir choisi d'être prêté sinon il aurait gagné la Ligue des Champions avec les Reds.
A l'opposé de ces mauvaises performances, on retrouve Laurent Batlles qui est sans aucun doute le seul joueur de l'effectif à avoir joué à 100% de ses capacités. En effet, même s'il n'a pas été bon à l'animation offensive, il s'est toujours battu comme un lion et a surtout inscrit de nombreux buts décisifs qui ont permis à l'OM d'engranger un bon nombre de points en plus. En plus de ses 8 buts, il a donné 3 passes décisives. Il est donc le meilleur passeur du club et le deuxième buteur.
Pour combler ce néant à la création offensive les entraîneurs successifs ont été obligés de lancer Samir Nasri dans le bain de la L1 à seulement 17 ans. Le jeune Marseillais a tenu le choc et a beaucoup joué (25 matches, 13 titularisations). Mais il est logiquement encore très loin d'avoir le niveau pour mener le jeu d'une équipe de L1 avec des performances de haut niveau chaque semaine. En effet, il a fait 2 ou 3 très bons matches (à Lille, contre Nice par exemple) mais pour le reste il a été plus que médiocre. Sa grande chance aura été de tomber dans un effectif faible à son poste, ce qui lui a permis de jouer et donc de s'aguerrir alors qu'il est encore très jeune.
Sylvain N'Diaye a été le remplaçant numéro 1 au milieu de terrain. Comme Costa et Pedretti ont souvent été suspendus, il a finalement beaucoup joué (24 matches, 16 titularisations) et aurait même pu prétendre à prendre la place du Brésilien mais ses prestations ont été tout aussi médiocres que celle de Costa. Néanmoins, il a toujours été prêt et n'a jamais rechigné à la tache ; c'est le genre de joueur dont on a besoin dans un effectif.
Brahim Hemdani a très peu joué cette saison (11 matches dont 7 titularisations) plus parce qu'il était en fin de contrat et à cause son vrai/faux départ de l'été dernier qu'en conséquence de ses performances sur le terrain, car il a toujours été présent aussi bien en défense (en début de saison quand Déhu était blessé) qu'au milieu. Comme S.N'Diaye, c'est le type de footballeur nécessaire dans un club.
Ahmed Yahiaoui a fait 5 bouts de match pour commencer à se frotter à la L1. Il n'a pas eu la chance de Nasri car à son poste il y avait Costa, S.N'Diaye et Hemdani. Il devrait avoir plus de temps de jeu les années suivantes et à 18 ans, il a encore tout le temps de démontrer ce qu'il vaut.
José Delfim, de retour après des mois de blessure, a réussi à se faire prêter au Portugal cet hiver et n'a donc pas joué sous le maillot blanc cette saison.

En attaque, Péguy Luyindula est celui qui a le plus joué (37 matches) et le plus marqué (10 buts) mais avec un si pauvre milieu créatif, difficile de lui demander mieux. Il est évident qu'il est l'attaquant de l'effectif qui a le plus de qualités mais il faudrait qu'il soit bien mieux épaulé pour être à son meilleur niveau.
Steve Marlet a lui aussi pas mal joué (33 matches) mais il est maintenant évident, après deux saisons sous le maillot blanc, qu'il est un attaquant de soutien et pas du tout un buteur. Il a tout de même marqué 7 buts et donné 3 passes ce qui est honnête vu son profil. Comme tous les autres attaquants, il aurait été bien plus performant avec des milieux créateurs efficaces.
Habib Bamogo avait bien commencé la saison mais on a rapidement vu ses limites. Il est volontaire mais trop brouillon et maladroit, ce qui est dommage pour un soi-disant buteur. On a souvent l'impression de voir Bakayoko quand il part dans ses dribbles en ne regardant que le ballon et oubliant ses partenaires. Néanmoins, à 23 ans on peut encore espérer qu'il progresse. Cette saison il a inscrit 6 buts et fait 2 passes décisives.
Sergio Koke est la bonne surprise de la saison en attaque. Dans un rôle de remplaçant, il a démontré qu'on pouvait compter sur lui aussi bien en pointe que sur les côtés. Comme le reste des attaquants n'a pas été transcendant il a pu être 15 fois titulaire (25 apparitions en tout) et a marqué 5 buts et donné 2 passes décisives.
Rachmane Barry n'a joué qu'une mi-temps à Monaco et a démontré qu'il avait bien progressé depuis ses dernières apparitions avec l'équipe 1. Il est devenu plus costaud et a gardé sa vitesse néanmoins il n'est pas sur que çà soit suffisant pour prétendre à intégrer l'effectif pro.
Lamine Sakho et Karim Dahou n'ont pas joué avec l'OM cette saison et se sont croisés : le premier est parti au Mercato hivernal à Saint-Étienne et le second est revenu de Lorient au même moment.

En résumé voici les notes que j'attribuerai à chacun pour cette saison ainsi que quelques statistiques :
Pedretti : 5.5 (2771 minutes / 33 matches / 31 titularisations / 4 buts / 2 passes /10 jaunes / 1 rouge)
Eduardo Costa : 4.5 (2652 minutes / 32 matches / 31 titularisations / 1 but / 11 jaunes)
Fiorèse : 3.5 (1065 minutes / 19 matches / 13 titularisations / 2 buts / 2 jaunes)
Cheyrou : 3.5 (790 minutes / 20 matches / 8 titularisations / 1 but / 2 passes / 5 jaunes)
Batlles : 6 (1959 minutes / 32 matches / 23 titularisations / 8 buts / 3 passes / 4 jaunes)
Nasri : 4.5 (1441 minutes / 25 matches / 13 titularisations / 1 but / 2 passes / 1 jaune)
S.N'Diaye : 5 (1572 minutes / 24 matches / 16 titularisations / 1 but / 3 jaunes)
Hemdani : 5 (691 minutes / 11 matches / 7 titularisations / 1 passe / 1 jaune)
Yahiaoui : non noté (50 minutes / 5 matches / 0 titularisations / 1 jaune)
Delfim : non noté (0 minute)
Luyindula : 5 (2664 minutes / 37 matches / 32 titularisations / 10 buts / 1 passe)
Marlet : 4 (2166 minutes / 33 matches / 25 titularisations / 7 buts / 3 passes / 5 jaunes)
Bamogo : 4 (1923 minutes / 32 matches / 19 titularisations / 6 buts / 2 passes / 5 jaunes)
Koke : 5 (1312 minutes / 25 matches / 15 titularisations / 5 buts / 2 passes / 4 jaunes)
Barry : non noté (45 minutes / 1 match / 0 titularisations)
Dahou : non noté (0 minute)
Sakho : non noté (0 minute)

par seb le vendredi 10 juin 2005 à 10h44
OM 2-2 Craiova
Wilson Oruma : première recrue phocéenne

Laurent Batlles : son actualité