Metz 0-1 OM: Marseille confirme sa bonne forme

  •    
  •    
  • om facebook

La branlée mémorable du match aller au Vélodrome dans toutes les têtes, les hommes de Philippe Troussier restent sur plusieurs résultats positifs en championnat à commencer par une victoire contre le LOSC. Les grenats sont eux bien plus mal en point. Extrêmement solides à domicile mais terriblement friables en déplacement, les hommes de Jean Fernandez ne sont qu'à la 13ème place du championnat et leur talentueux meneur Ribery, boxeur à ses heures, ne sera pas ce soir à la baguette pour cause de blessure (mais liée au football celle-ci). Autant dire que le président Mollinari n'a pas le sourire. Le stade Saint-Symphorien sera en tout cas à guichets fermés malgré la énième retransmission sur Canal +.


Le match :
Excellent début de match des deux équipes avec une bonne circulation de balle de part et d'autre.

4ème minute : centre de Leca pour une bonne tête de Gueye qui passe heureusement au dessus des buts de Fabien Barthez
19ème minute : coup-franc d'Avezac pour la tête de Meniri que Fabien Barthez sort d'une parade réflexe de grande classe

Samir Nasri fait un début de match plutôt timide. Cela explique peut-être les difficultés des coéquipiers de Steve Marlet dans la dernière passe. Les Messins bénéficient des bons déplacements de Tum qui pèse énormément sur la défense, comme au match aller mais aussi d'Avezac très tonique sur son coté gauche et qui pose de grosses difficultés à Demetrius Ferreira, titulaire ce soir.

0-1 : corner de Benoit Pedretti au premier poteau, prolongé par Habib Beye pour Peguy Luyindula qui tranquillement de l'intérieur du pied met la balle au fond des filets de Wimbee (25ème minute)

Première occasion et premier but. Le réalisme à la sauce olympienne.
Grosse prestation en tout cas du couple Eduardo Costa - Benoit Pedretti. Enormes en relance, intelligents dans l'orientation du jeu et plutôt efficaces à la récupération. Beaucoup de solidarité côté phocéen, symbolisée par un Luyindula très généreux dans ses replis défensifs et dont le pressing soulage énormément ses coéquipiers du milieu. C'est finalement sur coups de pied arrêtés que l'équipe de Philippe Troussier éprouve le plus de difficultés face à une équipe qui s'en est fait une spécialité.

40ème minute : Luyindula décale Ferreira, plein axe, dont la frappe sèche passe largement à coté
41ème minute : Allegro donne sur l'aile gauche pour Gueye dont la frappe est stoppée par Barthez
44ème minute : belle frappe de 30 mètres de Benoit Pedretti qui passe juste à quelques centimètres du poteau du portier messin

De retour des vestiaires, les hommes de Jean Fernandez reviennent avec bien plus d'envie. Il recherchent en particulier la vitesse de Tum en profondeur mais Frédéric Déhu aligne remarquablement bien sa défense.

52ème minute : après une course de 30 mètres, Avezac tente un tir que Fabien Barthez capte sans problème
Marseille tente de laisser passer l'orage mais se replie peut-être un peu trop sur son but comme hélas à son habitude en seconde mi-temps.

67ème minute : triple occasion de Salomon Olembe dont les trois tentatives sont contrées par un messin
69ème minute : Avezac en position de centre, tente le tir et Barthez doit une nouvelle fois s'employer pour préserver l'avantage

Etonnant Avezac dont la vitesse, la technique et la vista font merveille ce soir dans le camp Mollinarien en l'absence de Ribery

73ème minute : demi-volée magnifique de Proment qui partait en plein lucarne si Fabien Barthez n'avait pas encore sorti le ballon de la toile d'araignée
83ème minute : Luyindula dos au but tente la reprise de volée mais à coté


Conclusion :
Avec beaucoup de réalisme mais sans véritable panache, l'OM enchaîne sa 3ème victoire d'affilée et un nouveau résultat positif à l'extérieur sous l'ère Troussier. Si coté offensif, Nasri a été totalement transparent, laissant Marlet et à Luyindula se démener tous seuls, côté défense, la grande satisfaction a été incontestablement le trio Frédéric Déhu, Johny Ecker et Habib Beye qui ont contenu avec beaucoup de métier les assauts messins. Fabien Barthez a été bien sur déterminant avec de nombreux arrêts mais c'est assez habituel chez lui pour en faire moins état tout comme notre duo de défensif qui s'affirment comme la meilleure paire du championnat. Troussier a bien trouvé la formule qui rend cette équipe cohérente et enthousiaste. Pourvu que ça dure ...

par TontonFlingueur le lundi 24 janvier 2005 à 12h27
OM 2-2 Craiova
OM-Sochaux : le groupe olympien

Benoit Pedretti : son actualité