OM 0-1 Auxerre : crise de confiance

  •    
  •    
  • om facebook

Après la victoire à Caen, l'Olympique de Marseille n'est plus qu'à 4 points du deuxième (Lille) et à 9 points du premier (Lyon). Sachant que les phocéens se déplaceront vendredi prochain à Gerland, le match de ce soir pourrait bien en cas de victoire replacer le club pour la course à la gagne. Après la mise à l'écart de 4 internationaux la semaine dernière, Troussier a décidé de ne pas mettre dans les seize Bixente Lizarazu, une façon de mettre la pression au basque. Benoit Pedretti est de nouveau titulaire tandis que Peguy Luyindula est sur le banc. Autre changement important, l'OM jouera avec un vrai numéro 10 plein axe : le brillant juvénile Samir Nasri. Le virage nord du Vélodrome est en noir. En ta mémoire Raymond...


Le match :
Milieu de terrain très technique avec Eduardo Costa, Benoit Pedretti et Samir Nasri. Défense à trois avec Habib Beye, Frédéric Déhu et Abdoulaye Meïté avec deux latéraux jouant très haut (Salomon Olembe et Demetrius Ferreira).

Match plutôt équilibré avec un milieu très dense chez les bourguignons et une défense renforcée. Si les joueurs de Philippe Troussier s'efforcent de construire leurs actions, les Auxerrois jouent un jeu en première intention avec beaucoup plus d'efficacité.

20ème minute : Nasri met deux petits ponts puis enfume un troisième auxerrois pour servir en retrait Koke dont le tir est contré

Match fermé. Seul un coup de pied arrêté ou une action individuelle pourrait débloquer le match.

30ème minute : superbe coup-franc de Pedretti qui passe de peu à côté du poteau gauche de Cool
34ème minute : Benjani décale Kalou qui sur un superbe geste technique se retrouve devant Jeremy Gavanon ; heureusement le portier phocéen détourne le tir de l'auxerrois
41ème minute : Pedretti au coup franc et magnifique retourné acrobatique de Costa qui passe de très peu à côté

Benjani et Kalou posent de grosses difficultés à la défense olympienne. Plus de vitesse et de spontanéité côté bourguignon. Les attaquants marseillais perdent tous leurs un contre un. Difficile dans ces conditions de porter le danger devant le but auxerrois.

50ème minute : bon mouvement ponctué par un centre de Ferreira pour une tête de Beye qui passe largement au dessus de la transversale

0-1 : sur coup-franc, Violeau décale Benjani dont la frappe puissante trompe Gavanon (61ème minute)

67ème minute : Meïté dévisse sa tête sur un coup de pied arrêté de Ferreira
73ème minute : Costa ouvre pour Bruno Cheyrou qui centre rapidement au premier poteau pour Bamogo mais l'ex-montpellierain est trop court
75ème minute : bon coup-France de Cheyrou que Cool capte sans problème
87ème minute : Marlet, reçoit une balle dos au but, tente de centrer pour Luyindula qui ne peut mettre ce ballon dans les buts adverses


Conclusion :
Auxerre a mérité sans conteste cette victoire. Totalement décomplexés, très en jambes et bien organisés, les hommes de Guy roux ont su bloquer des marseillais très appliqués mais terriblement empruntés. Les attaquants olympiens ont été particulièrement médiocres et très loin du niveau d'un Benjani ou d'un Kalou. Ils s'exposent désormais à la venue inévitable d'un attaquant supplémentaire au sein de l'effectif marseillais au mercato d'hiver.

par TontonFlingueur le samedi 11 décembre 2004 à 19h38
OM 2-2 Craiova
OM-Auxerre : la tactique et les joueurs

Koke : son actualité