Caen - OM: pour un nouveau départ

  •    
  •    
  • om facebook

Après avoir traversé des moments difficiles, et même si le spectre de la défaite sera définitivement un poids pour l'OM tout au long de la saison, il nous a paru judicieux de donner la parole aux supporters. Les médias sont exclusivement (et financièrement) attirés par les mécontents et les grévistes... A travers un concours d'éditos, OMplanète donne une tribune à ses membres pour lancer la rencontre face à Caen de manière réfléchie et positive. Devant l'impossibilité de privilégier un texte plus qu'un autre, nous avons donc extrait quelques passages des éditos proposés. Stade Malherbe Caen - Olympique de Marseille, morceaux choisis.

Choc footballistique par Josip84
Trop d'hésitations, d'incertitudes, de fausses avancées, de retours en arrière plus ou moins maîtrisés, ont affecté depuis le début de la saison le rendement de l'OM. En donnant sa démission avec une dignité admirable, Anigo a admis que ses discours ne passaient plus et que l'équipe, non en paroles mais dans les faits, ne le suivait plus. Dont acte. Place désormais à un entraîneur qui a des certitudes, les clame haut et fort, les revendique, les assume. Place à un entraîneur qui affirme que le football n'est pas seulement une question d'hormones. Place à un entraîneur qui est partout décrit par ceux qui l'ont côtoyé comme un passionné des problèmes de stratégie.
Au-delà de l'aspect psychologique de sa mission, Troussier a donc aux yeux des supporters un objectif footballistique capital à remplir : donner à l'OM un fond de jeu. Là encore la victoire contre Nantes laisse entrevoir des possibilités. Troussier sera peut-être l'homme qui saura transformer en véritable équipe ce qui n'est encore qu'un conglomérat d'individualités.

Un contexte incertain, par Mekyben
Le contexte est évidemment en défaveur de l'Om : un nouvel entraîneur, un président sur le départ... L'électrochoc semble avoir fonctionné avec la victoire au stade Vélodrome face aux Canaris. L'équipe repartira probablement sur des bases tactiques nouvelles.
Il ne faut donc pas s'attendre a voir au stade Michel d'Ornano un spectacle de bonne facture, l'équipe va à nouveau devoir se chercher tactiquement (ça nous changera pas vraiment car on n'avait pas trop vu de tactique jusqu'à maintenant) et nous allons voir si notre nouvel entraîneur mérite sa réputation de sorcier. Et si par magie nos joueurs se mettaient à jouer ?
Troussier a réuni tout le groupe Olympien en Normandie afin de préparer au mieux cette rencontre et de faire connaissance avec ses nouveaux poulains. Il semblerait qu'il ait axé ses premiers entraînements sur la communication entre les joueurs.
L'adversaire du soir ne doit en aucun cas être sous estimé, ses meilleures armes sont la solidarité de son collectif et la stabilité de son effectif, deux vertus qui semblent faire cruellement défaut a l'OM depuis bien longtemps.

Le match, par Raul Gonzales Blanco
Caen est en effet un promu plus qu'honorable depuis le début de la saison. Les Normands sont 14ème avec 19 points soit autant que le PSG. Ils sont du reste solides à domicile où ils n'ont perdu qu'une fois pour 5 buts encaissés seulement. Mais ils gagnent peu, et marquent moins à domicile qu'à l'extérieur! L'effectif Caennais est composé de quelques joueurs honnêtes (Danjou, Mazure, Watier) mais il est globalement jeune et inexpérimenté en L1. Ne nous détrompons pas, il y a plus de chances de voir les joueurs du stade Malherbe surmotivés qu'effrayés à l'idée d'affronter l'OM devant un stade à guichets fermés. Il faudra donc s'attendre à un match serré comme les a souvent connu l'OM depuis le début de la saison. Et il s'agira de bien le négocier!
Pour ce match le club Phocéen sera privé de l'un de ses cadres, et pas le moindre, puisque Fabien Barthez sera absent à la suite d'une opération chirurgicale bénigne subie 2 jours avant le match. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'est pas parti en stage avec tout le groupe à Granville. On assistera donc aux premières minutes de jeu de Jérémy Gavanon cette saison.

Des tripes au menu par Dark Simpson
S'il est évident que nos tendres joueurs n'ont pas réussi à nous prouver qu'ils avaient des "couilles" selon l'expression chère à Mr Anigo, on leur demande dorénavant d'avoir des tripes.
Ah, les tripes, un plat typiquement Caennais, écoeurant pour certains mais que je dégusterais avec un plaisir certain pour clôturer cette semaine où les mises en bouche se sont succédées...
Arguons que ce match aura au moins le mérite de placer en confrontation l'ogre marseillais trop longtemps au régime, au petit poucet caennais qui rêve de lui faire la nique...
Si les Contes de Perrault donnent la part belle au petit poucet, les Contes de Troussier nécessitent la victoire de l'ogre. Le reste n'est que littérature et gastronomie.

L'équipe d'OMplanète remercie tous les participants du concours et s'excuse auprès de ceux qui n'ont pas été choisis. Nous mettrons l'intégralité des textes en ligne dans la journée afin que tout le monde ait accès aux éditos des OMplanèteurs. Cette expérience ayant été un succès, nous la renouvèlerons dans l'année en espérant encore plus de participants.

Bon match à toutes et à tous

par yoyo73 le samedi 04 décembre 2004 à 16h44
OM 2-2 Craiova
Caen 2-3 OM : merci l'arbitre !

Bruno Cheyrou : son actualité