OM - ASSE : le Choc des Menhirs

  •    
  •    
  • om facebook

Si l'on en croit les férus de mode, le vert est la couleur tendance du moment dans le textile. Le foot ne déroge pas à la règle, surtout par les temps qui courent. Après le trèfle Irlandais, le vert a été synonyme d'espérance en terre chypriote, et va être sous les feux de la rampe dimanche soir au Stade Vélodrome. Les Stéphanois ont déserté leur chaudron pour l'autre temple du foot français.

Relancer la machine
Après cette trêve internationale, José va devoir remotiver ses troupes avec une idée fixe en tête, la victoire. On le constate tous les ans, la période automnale est primordiale dans l'obtention du titre. Ce dernier ne se gagne pas en octobre, mais peut en revanche se perdre dans les prémices de l'hiver.
Nos Olympiens seraient donc bien inspirés de trouver la potion magique afin de lancer comme il se doit la série de gros matchs à venir (Lens, Monaco, Paris). Rien de tel pour se donner un moral de vainqueur.

Une équipe plus stable
Ces derniers temps, Fabulous Fab s'est mué en véritable assurance tous risques. Mais si Fabien Barthez est si impressionnant en ce moment , c'est peut être parce que sa défense ne lui assure pas une protection optimale. En enregistrant le retour de Frédéric Déhu, l'arrière garde Marseillaise va probablement gagner en stabilité.

Nous devrons hélas nous passer de Benoit Pedretti (blessé) et d'Eduardo Costa (suspendu). Heureusement que Brahim Hemdani fait lui aussi son retour, après une vilaine blessure, pour épauler Sylvain N'Diaye. La suspension d'Habib Bamogo va une nouvelle fois obliger l'attaque Marseillaise à travailler dans le flou. Exceptées les victoires contre le leader Lillois et le match amical Istréen, l'OM n'a pas eu l'occasion de faire trembler les filets adverses plus d'une fois par match. Il serait temps que cela change, trouver les bons automatismes permettra sans nul doute de rééquilibrer l'équipe.

Un match qui pèse 18 titres (officiellement...)
Ce dimanche les Phocéens affrontent un monstre sacré, mais les Verts ne voient pas la vie en rose ces derniers temps et la victoire est plus qu'envisageable. Les Stéphanois entendent toujours résonner les chants des Lugdunum Boys et sont cloués à la 17ème place. Après avoir perdu le derby du Forez, l'ASSE ne peut se permettre de revenir bredouille du derby des palmarès.
Elie Baup va à coup sûr façonner un groupe au mental de légionnaires. Pas besoin d'être devin pour comprendre que Camara, Hognon et Sablé vont tomber à bras raccourcis sur nos attaquants.
St Etienne, malgré son mauvais début de saison, a du talent devant. Nicolas Marin et le petit bonhomme Pascal Feindouno vont vouloir briller dans ce match qui oppose les deux seuls clubs arborant une étoile sur leur maillot.


Au delà de cette rencontre, entre le 5ème de L1 et un reléguable, c'est surtout une atmosphère à part qui va envahir le Vélodrome. Car les deux clubs se ressemblent, et la ferveur populaire les entourant aussi.
Cependant il ne s'agit pas d'un match de gala. Au bout des 90 minutes, il y a une troisième victoire d'affilée qui se profile et, c'est automatique, trois points de plus au compteur. Sur le plan comptable autant qu'au niveau de la confiance, le bénéfice peut être total. Le jeu Olympien n'est pas brillant en ce moment, mais qu'importe, seule la victoire est belle à Marseille. Et seule cette victoire permettra au groupe de travailler dans la sérénité.

Les choses sérieuses commencent, tâchons de bien franchir cette première marche...

par yoyo73 le samedi 16 octobre 2004 à 21h15
OM 2-2 Craiova
OM 1-1 ASSE: Koke sauve la mise

Fabien Barthez : son actualité