OM-Lille : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Deuxième match de la saison et deuxième rencontre au Vélodrome face à l'équipe en forme du moment le LOSC qui, avec la Coupe à Toto, a fait déjà plusieurs rencontres officielles toutes convaincantes.
Côté marseillais, José Anigo récupère Eduardo Costa (qui a purgé sa suspension) et Bixente Lizarazu dont la préparation physique lui permet de retrouver le terrain. Mido, quant à lui, continue de se préparer et Frédéric Déhu s'est claqué à l'entraînement. Ces 2 retours et cette absence poussent Koke hors de la feuille de match. Cédric Carrasso, Camille Borios, Philippe Christanval, Johnny Ecker, Leyti N'Diaye, Leo, Sebastien Perez, Fabio Celestini, Karim Dahou et Lamine Sakho sont encore absents du groupe olympien.
L'entraîneur marseillais aligne un 5-2-3 avec un libero (Brahim Hemdani), deux stoppeurs (Abdoulaye Meité et Habib Beye), deux défenseurs de couloir (Demetrius Ferreira à droite et Bixente Lizarazu à gauche), deux milieux axiaux (Eduardo Costa et Benoît Pedretti) et trois attaquants (Steve Marlet, Habib Bamogo et Péguy Luyindula). Ces trois derniers permuteront souvent leur position mais globalement Luyindula joue en retrait des deux autres qui bougent sur tout le front de l'attaque. Fabien Barthez est le capitaine et gardien de but de cette équipe.
Sur le banc, on retrouve Jérémy Gavanon, Sylvain N'Diaye, Salomon Olembé, Laurent Battles et Bruno Cheyrou.

L'OM prend le match en main et Bamogo est le premier à se mettre en évidence en devançant la sortie de Sylva mais il croise trop son tir piqué. Barthez sort ensuite un corner dévié de la tête au premier poteau, c'est son seul arrêt de la rencontre. Il y a ensuite plusieurs tirs lillois et des actions olympiennes mais sans grand danger pour les gardiens. Un peu après la demi-heure de jeu, Luyindula se retrouve tout seul devant Sylva mais il bute sur le Sénégalais. Quelques minutes plus tard, Bamogo part du milieu de terrain, perce la défense nordiste et tire de loin pour l'ouverture du score.
Les Olympiens continuent de dominer la seconde période et peu avant l'heure de jeu Marlet est fauché alors qu'il part seul au but, Rafael est donc logiquement expulsé. Anigo fait ensuite sortir Ferreira et Bamogo pour faire entrer Batlles et Cheyrou, l'OM bascule alors dans un 4-4-2 avec Beye à droite de la défense. Les Marseillais maîtrisent le match et Batlles de la tête est tout proche de doubler la mise. A 5 minutes de la fin, Luyindula est victime d'un tacle assassin par derrière et Angbwa laisse ses coéquipiers à 9 qui cèdent à 2 reprises en toute fin de rencontre. Tout d'abord sur un centre d'Olembé (qui a remplacé Luyindula) mal dégagé que Marlet reprend d'un retourné dans le but de Sylva puis sur une percé plein axe d'Eduardo Costa qui bénéficie d'une superbe passe décisive de Plestan pour marquer son premier but en Blanc pour son premier match.

Fabien Barthez (6.5) : Un seul arrêt sur un corner en début de match puis quelques dégagements et des sorties aériennes pour une rencontre sans problème pour le gardien olympien.
Demetrius Ferreira (6.5) : Latéral droit, il n'a pas trop eu de boulot défensif et a donc tenté de temps à autre de porter le danger devant mais sans grande réussite. Un match sérieux et efficace pour le Brésilien qui a laissé sa place à Batlles pour raison tactique.
Laurent Batlles (non noté) : Il a joué la seconde moitié de la deuxième mi-temps au poste de milieu droit et n'a pas trop eu l'occasion de se montrer si ce n'est sur une belle tête stoppée par Sylva.
Bixente Lizarazu (6.5) : Pour son premier match avec l'OM, il n'a pas forcé et a géré sa condition physique encore juste. Défensivement, il n'a pas forcé son talent et a bien contenu les Lillois. Offensivement il s'est volontairement limité et n'est venu que rarement porter le danger (surtout en fin de première mi-temps).
Abdoulaye Meité (7) : Il a très bien contenu le rapide Moussilou (sauf à une reprise en seconde période ce qui lui a valu un carton). Il a aussi participé à quelques remontées de balle et a notamment donné le ballon du premier but à Bamogo.
Habib Beye (6.5) : Stoppeur puis latéral droit (à la sortie de Ferreira), il n'avait pas de réel adversaire à marquer mais a fait très proprement tout ce qu'il a eu à faire.
Brahim Hemdani (7) : Il n'a donc retrouvé son poste de milieu de terrain que l'espace d'un seul match car, avec la blessure de Déhu, il a de nouveau été libero d'une défense à 5 puis à 4. Il n'a connu aucun problème et a fait quelques interventions qui ont fait avorter des tentatives lilloises qui auraient pu être dangereuses.
Eduardo Costa (6.5) : Pour son premier match avec l'OM, il a montré son agressivité et son activité de récupérateur au milieu de terrain en pressant très haut. On a aussi vu plusieurs gestes techniques très intéressants et notamment son but d'une belle frappe du plat du pied à l'entrée de la surface. Par contre, il a failli pourrir le match en laissant traîner ses crampons sur un Lillois à terre mais l'arbitre ne l'a pas vu. Et que dire de son carton jaune pour avoir enlevé son maillot après son but, de la pure bêtise qui mérite une belle sanction interne.
Benoît Pedretti (7) : Avec sa position axiale, il était de toutes les actions de l'OM en touchant un nombre incalculable de ballons. C'est le patron de l'équipe, le premier relanceur qui monte rapidement la balle vers ses attaquants. Il a aussi beaucoup tenté de frappes de loin et des coup-franc.
Habib Bamogo (7) : Il a été l'attaquant le plus remuant en couvrant tout le front de l'attaque et en se créant plusieurs occasions, lancé dans l'espace. C'est sur une percée individuelle et une frappe lointaine qu'il a marqué son premier but olympien qui a permis aux Blancs de prendre l'avantage. Il est sorti après un choc avec Sylva pour être remplacé par le joueur prêté par Liverpool.
Bruno Cheyrou (non noté) : Il a évolué sur le flanc gauche du milieu de terrain puis dans l'axe de l'attaque pour les ultimes minutes. Il faudra le voir plus longtemps pour se faire une idée de sa valeur actuelle.
Steve Marlet (6.5) : Lui aussi très remuant, il a pesé dans les airs et dans les espaces. Il a ainsi permis l'expulsion de Rafael puis marqué le but du break sur un retourné ciseau de prêt suite à un ballon mal dégagé par la défense lilloise.
Péguy Luyindula (6.5) : En retrait derrière le duo Bamogo/Marlet, il a touché beaucoup de ballons et placé de nombreux tirs souvent peu dangereux. Par contre, il n'a pas su ouvrir le score sur une occasion en or où, tout seul plein axe, il a buté sur Sylva. Il a été descendu par Angbwa en fin de match sur un tacle par derrière et a du sortir visiblement moins gravement blessé que ce qu'on pouvait le craindre.
Salomon Olembé (non noté) : Le Camerounais a joué les dernières minutes au poste de milieu gauche et a été a l'origine de plusieurs débordements et centres dont notamment celui qui a amené le deuxième but.

Contrairement à la semaine passée, l'OM a fait une très bonne prestation montrant de l'animation offensive, du jeu et a très logiquement battu des Lillois beaucoup trop agressifs.
Vu la prestation très homogène de toute l'équipe, il est très difficile de sortir un meilleur Olympien et extrêmement dur d'attribuer le titre de moins bon Olympien. S'il faut le faire, Habib Bamogo semble avoir été le plus performant et Péguy Luyindula le moins bon.
Après ces deux succès au Vélodrome, on a vu une nette progression dans le jeu mais il faudra voir le week-end prochain ce que vaut cette équipe à l'extérieur lors d'un derby bien chaud entre le premier et le dernier de la L1.

par seb le mardi 17 août 2004 à 12h11
OM 2-2 Craiova
Les compteurs olympiens après OM-Lille

Brahim Hemdani : son actualité