OM 1-0 Bordeaux: les déclarations

  •    
  •    
  • om facebook

Après la victoire au finish des phocéens, voici le temps des déclarations ...

José Anigo : "Cela aura été une victoire dans la douleur. On a mis du temps à ce que ca sorte mais c'est finalement sorti de la meilleure des manières. Ca n'a pas été un grand match, on a été parfois maladroit, parfois trop précipité. Bordeaux a été solide mais nous aussi. On a eu une période difficile durant le premier quart d'heure de la seconde mi-temps où l'on était trop bas au milieu alors qu'on devait presser plus haut. Mais je garderai qu'il y a eu beaucoup d'abnégation, beaucoup de révolte, il faudra garder cela toute l'année. J'ai surtout aimé l'état d'esprit de ce groupe qui est le même que celui de l'an dernier. Les entrants ont fait leur travail et Laurent Batlles en est le symbole. Il y a 18, 19 joueurs sur qui je peux compter ce que je n'avais pas l'an dernier. C'est une victoire collective, tout le monde l'a voulu. Il ne faut pas encore tirer d'enseignements précipités mais la victoire fait du bien. Avec ces trois points, on pourra travailler plus tranquillement cette semaine en vue du match contre Lille".

Michel Pavon : "Je suis triste pour mes joueurs qui ont livré un beau combat. Mais bon, une frappe à la 95e et tout est perdu. Avec un peu plus de lucidité, on aurait eu la possibilité de placer des contres qui auraient pu faire mal car on a fait une meilleure deuxième mi-temps. Mais le principal, ce n'est pas la manière, c'est les points et ce soir on repart avec le compteur à zéro. De plus, Cyril Rool est expulsé pour un deuxième carton jaune imaginaire et il y avait peut être un penalty pour nous. Il y a des matchs comme ça dans la saison".

Laurent Batlles : "C'est une grande joie d'offrir la victoire à mon équipe. Je reçois le ballon, je fais un crochet, je frappe. Je crois qu'elle n'est pas dedans puis la balle plonge dans les buts. J'aspire à jouer et il faut que je le prouve. Il ne manquait que ce but pour faire plaisir aux supporters. Il y a eu du suspense mais j'espère que ce ne sera pas comme ça tous les matchs. Bordeaux était bien en place et était venu pour jouer le contre. Un premier match est toujours difficile et il ne faut pas perdre de points à la maison. On a des objectifs à atteindre et ce soir on a fait ce qu'il fallait".

Fabien Barthez : "On a fait un premier match au Vélodrome assez propre. Il faut retenir la leçon qu'en foot, que ce soit à la 92e, la 93e ou la 94e minute, une rencontre n'est jamais terminée. Ce qui fait gagner une équipe, ce ne sont pas les 11 joueurs sur le terrain mais les 16 ou 17 joueurs et on l'a encore vu ce soir. C'était un match très dur pour prendre les 3 points. On ne s'est pas emballé et même si Bordeaux était réduit à 10, on ne s'est pas enflammé. Laurent Batlles a marqué un but magnifique, il l'a mérité. De plus, le public a répondu présent. J'ai vu Bixente Lizarazu qui a été surpris très agréablement par la réaction du public au moment du but. On peut dire qu'il avait les yeux qui pétillaient".

par TontonFlingueur le dimanche 08 août 2004 à 14h06
OM 2-2 Craiova
OM-Bordeaux : la tactique et les joueurs

José Anigo : son actualité